Qin Na, l'art de saisir

Les arts martiaux chinois sont composés de quatre catégories de techniques. Les mains (comportant tous les coups du membres supérieurs ex: poings, paumes, coudes, épaules), les pieds (comportant tous les coups des membres inférieurs ex: talons, orteils, genoux), le Shuai Jiao (lutte chinoise) et finalement le Qin Na (clés et saisies articulaires).



Les Qin Na sont un peu ce qu'est le Jiu Jitsu Brésiliens pour le MMA, c'est à dire la réponse au combat au corps à corps pour soumettre l'adversaire. À la différence au Jiu Jitsu, le Qin Na attaque l'articulation sans point fixe, sans immobiliser l'adversaire avant l'exécution d'une technique et se fait à 95% debout. Les clés articulaires chinoises commencent par une saisie. Par exemple, nombreuses sont celles qui ciblent les doigts. Les doigts sont alors pris en poigne par le défenseur et tordus dans un certain angle pour soumettre l'attaquant à un contrôle par la douleur. Il n'y a pas de cours de Qin Na sans grimace de la part des participants. Le Qin Na cherche à aller chercher l'angle le plus faible de l'articulation pour léser les muscles, les tendons et les ligaments attachés à celle-ci en utilisant un effet de levier. Avec contrôle, l'opposant peut être amener au sol sans blessure.


Voici un vidéo présentant quelques techniques de Qin Na: